Construire en chanvre est-il plus rentable ?

Le chanvre est une plante qui est cultivée en France depuis plus d’un millénaire. Il s’agit de la fleur mâle de la graine de cannabis, qui est dépourvue de toute flore pouvant être utilisée comme psychotrope.

Le chanvre fut utilisé essentiellement pour du tissu, car c’est une matière très résistante. La France a toujours été l’une des pionnères dans la production et la transformation de chanvre. Certaines régions s’étaient notamment spécialisées dans cette production.

Aussi, on s’est aperçu avec le temps que le chanvre pouvait avoir bien d’autres utilités, grâces à ses caractéristiques uniques : il peut substituer les ressources pétrolières ou d’autres en voie d’extinction, dans certains cas.

Mais plus récemment, face aux défis des problématiques écologiques, plusieurs chercheurs se sont rendus compte que cette plante pouvait également servir dans l’univers du bâtiment, notamment pour l’isolation.

Mais on le sait bien, vouloir construire une maison écologique, de nos jours, ça demande forcément un certain investissement.

Ainsi, cet article va tenter de savoir si construire en chanvre présente quelque rentabilité supérieure à une maison classique.

Un matériau un peu plus onéreux… mais qui présente énormément d’avantages !

Les maisons construites à base de chanvre sont effectivement un peu plus onéreuses que les maisons classiques. Ce n’est pas inabordable, mais c’est un coût à prendre en compte.

Mais le nombre d’avantages que présente une maison qui respecte totalement la nature et l’environnement est vraiment conséquent.

Tout d’abord, les possibilités de construction avec le chanvre sont multiples.

Ainsi, vous n’êtes pas cantonné à une seule solution de construction, mais avez le choix entre plusieurs types de matériaux : de la chènevotte pour les bâtiments nécessitant le moins de protection, du béton allégé, du béton de chanvre projeté, ou même des blocs de chanvre.

C’est à vous de choisir en fonction de vos besoins et de votre budget.

Ensuite, c’est une matière qui est idéale pour le confort et l’adaptation aux conditions météorologiques. C’est en effet le seul composant qui se réchauffe l’hiver, et se refroidit l’été.

C’est donc faire à la nature et à son corps que d’opter pour une construction en chanvre.

Mais ce n’est pas tout, les constructions en chanvre présentent des particularités comme l’absorption de l’humidité, l’isolation thermique ou même la régulation de l’hygrométrie.

Pour finir, ces constructions ont été réglementées récemment, mais les professionnels utilisant le chanvre pour des matériaux de construction sont encore peu nombreux.

Vous devriez néanmoins trouver de l’aide assez facilement, la France étant le pays le plus avancé au monde dans le domaine. Les pays du monde entier apprennent les techniques Françaises.

On peut donc dire que la construction en chanvre ne représente pas une rentabilité financière immédiate, mais qu’elle permettra de gagner en confort, et en facture de chauffage ou de climatisation à plus long terme.

C’est donc une rentabilité réelle, moins élevée financièrement, mais qui peut représenter une valeur inestimable pour certains. Les personnes qui l’ont adopté le disent : le chanvre, ça en vaut la peine.

Invités des dernières éditions

Festival 2011

2015
Kyriakos Kaziras, photographe animalier

2014
Nicolas Vanier, écrivain, explorateur, réalisateur
Barbara Réthoré et Julien Chapuis, explorateurs, biologistes, éthologistes
Stéphane Moreau, photographe
Francois Desanlis, ingénieur agronome, spécialité R&D chanvre

2013
Dominique Drouet, photographe auteur
Michel Boucard, cervoliste plasticien

2012, 2011, 2010, …
CPIE Loire Anjou, biodiversité, environnement, éducation
Blanchard prod. (Lous Marie, Elise, Thomas), explorateurs, cinéastes, photographes, botanistes
La corderie royale de Rochefort (17), musée national, matelotage, confection de cordage de marine
Jean Paul Gislard, photographe, réalisateur
Virginie Morel, artiste plasticienne
Construire en chanvre, organisme professionnel du batiment développant les compétences et connaissances sur le chanvre

Accompagné de : Tarmac Rodéo, Macaiba, Les flonflons d’Helmut, Les Sousbas résilles, Cie du deuxième, Cirkatomik, les Skroks, Melle Orchestra, La marmite à Roselyne, Cie J.Cambouis, Tiwanaku, La fanfare à la gueule de Ch’val, Cie Crue, Aislinn, Les petis malins, Crock Notes, Capharnaum, Manafina, les Fonkfarons, Du vent dans les cordes, Henri Léon et les autres, Mickael et Benjamin, Descarga Total, Titi Robin.

Retour à l’accueil ->