Comment lancer un tomahawk : astuces et conseils de base

Le tomahawk est une arme amérindienne ressemblant à une petite hache. Il est un instrument d’attaque et de défense remarquable d’efficacité et simplicité.

Cette arme doit être utilisée de préférence comme projectile. Il est donc important de bien maitriser son geste afin de faire mouche à tous les coups !

Ce geste relève de l’art et vous demandera de l’entrainement, mais une fois la technique acquise, le plaisir d’un tel lancer sera complet.

Afin de vous aiguiller dans cette démarche, nous vous proposons de découper le geste en plusieurs étapes. Mais avant tout, certains conseils préalables sont de rigueur.

Avant toute chose, il est important de rappeler qu’il s’agit d’un lancer de tomahawk et non pas de hachette ou de hache ! procurez-vous donc un vrai tomahawk.

Disposez ensuite un rondin de bois mort d’une vingtaine de centimètres à bonne distance. Nous vous conseillons de ne pas utiliser un arbre vivant, ce qui à terme le tuerait. De plus, du bois vivant et arrondi pourrait entrainer un rebond incontrôlé du tomahawk ce qui serait très dangereux. La sécurité avant tout ! Du bois mort fera donc l’affaire. Montez ce rondin sur un support de style trépied afin de le stabiliser à bonne hauteur.

Curieusement la lame doit toujours être émoussée et non aiguisée ! En effet, ce n’est pas le tranchant de la lame qui va permettre au tomahawk de se figer dans la cible mais bien la qualité de votre lancer et uniquement cette dernière ! une arme trop aiguisée pourrait vous blesser inutilement, veillez donc à ce que la lame ne soit pas trop aiguisée.

Ne vous amusez pas non plus à lancer votre tomahawk dans le vide ou contre divers objets fragiles comme des canettes ou boites de conserves. En effet ceci pourrait abimer votre arme et déséquilibrer sa tête. Les lancer deviendraient moins précis et plus ardus.

Enfin dernier conseil de sécurité : observez toujours les alentours avant de lancer votre arme ! il est toujours bon de rappeler que cet objet peut tuer, privilégiez donc un endroit calme et reculé, avec de préférence une bute de terre derrière la cible.

La posture

Tenez le bien !

Le secret d’un bon lancer réside dans un mouvement de main, et une façon de vous tenir, les plus naturels possibles. Mais également de la façon dont vous faîtes sortir l’arme de votre main au moment du lâcher.

Vous devez donc vous tenir parfaitement droit et horizontal, les deux pieds écartés (du même écartement que celui de vos épaules), le tout dans une position confortable, le mieux étant des genoux légèrement fléchis. Le but étant de vous tenir en face de la cible

La tenue du tomahawk

C’est un des éléments les plus importants ! Pour tenir votre arme, prenez la en bout de manche (environ 4 à 7 cm du bout) et saisissez le comme si vous teniez une poêle ou serriez la main à quelqu’un. Le pouce doit également enrouler le manche comme si vous teniez un marteau. Mais attention votre pouce doit rester sur l’avant de votre main, il est le doigt le plus haut sur le manche.

L’endroit où votre pouce est situé est important. En effet il imprégnera une rotation particulière à votre arme ! Il s’agit d’un long travail de perfectionnement afin de trouver votre position idéale adaptée à la force du jet. Plusieurs essais sont donc obligatoires afin d’atteindre la cible de façon silencieuse et gracieuse.

Le lancer bien droit

La trajectoire est la clef ! En vous tenant droit, vous devez « viser » en positionnant la lame perpendiculairement à la cible, le manche bien dans la direction de cette dernière.

Pour réaliser cette étape, laissez travailler le tomahawk, en effet lâchez légèrement l’emprise sur ce dernier afin qu’avec son poids et la gravité il se positionne parfaitement.

Distance de visée

Il faut trouver la bonne distance entre vous et la cible. En effet il faut réussir à calculer à quel moment la lame sera en plein dans la cible en fonction des rotations effectuée par votre arme. Il s’agit d’un travail de longue haleine ! Marquez la bonne distance au sol une fois cette dernière trouvée et muserez là.

Le lâcher du tomahawk

Le mouvement doit être naturel et non pas brusque ou forcé ! Il s’agit d’un mouvement de bas en haut. Une fois le manche au centre de votre champs de vision vous devez lâcher. Il s’agit d’un court laps de temps avant que votre main n’apparaisse dans votre champ de vision.

Cette étape va nécessiter pas mal d’entrainement mais le résultat sera magique soyez-en sûr !

Avertissements

Prenez avec vous des lunettes de protections, des chaussures de sécurité et rappelez-vous que ce n’est pas un jouet. L’utilisation doit être sûre et sécurisée.